À l’examen d’entrée du CRFPA, les candidats ayant obtenu une moyenne au moins égale à 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves d’admissibilité sont alors convoqués aux épreuves d’admission. L’une de ces épreuves est considérée comme la bête noire des candidats : c’est le Grand Oral du CRFPA. En quoi consiste-t-il ? Comment se prépare-t-il ? Éclairage de Capavocat.

L’examen d’entrée au CRFPA : la condition pour devenir avocat

Comment devenir avocat ? Après un cursus universitaire, l’aspirant avocat s’inscrit dans un Institut d’Études Judiciaires ou IEJ (dont Capavocat vous livre la liste sur son site internet). Cette structure, rattachée à une université, a une double mission :

  • organiser l’examen d’entrée au CRFPA;
  • préparer les étudiants à l’examen d’entrée au CRFPA durant l’année universitaire.

 

Organisé de façon régionale, l’examen d’entrée au CRFPA est souvent perçu par les étudiants comme un véritable concours par sa très forte sélectivité (entre 25 % et 45 % d’admis selon les régions). Cet examen se compose de 2 types d’épreuves :

  • les épreuves d’admissibilité, qui sont des épreuves écrites ;
  • les épreuves d’admission, qui sont des épreuves orales.

L’examen d’entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats permet d’accéder à la formation assurée par les CRFPA, ayant pour finalité l’obtention d’un certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA). Mais en quoi consiste exactement l’examen d’entrée au CRFPA (aussi appelé Pré-Capa) et comment s’y préparer ?

Les épreuves d’admissibilité pour accéder aux études d’avocat

Les épreuves d’admissibilité débutent le 1er septembre de chaque année ou le premier jour ouvrable qui suit. Pour chacune de ces épreuves, les candidats composent sur les mêmes sujets partout en France, sujets établis par une commission nationale. Ces épreuves d’admissibilité s’articulent de la façon suivante :

  • note de synthèse, d’une durée de 5 heures (coefficient 3) ;
  • droit des obligations, consultation d’une durée de 3 heures (coefficient 3) ;
  • procédure, consultation d’une durée de 2 heures (coefficient 2), avec matières au choix : procédure civile, pénale ou administrative contentieuse ;
  • spécialité, cas pratique, dans une matière de spécialité écrite d’une durée de 3 heures, (coefficient 2) avec matières au choix : civil, affaires, social, pénal, administratif, international et européen ou fiscal.

Vous pouvez aussi consulter l’article 5 de l’arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l’examen d’accès au centre régional de formation professionnelle d’avocats et modifié par l’arrêté du 2 octobre 2018 : les différentes épreuves d’admissibilité y sont détaillées.

cap-avocat-etude-avocat-examen-avocat

Les épreuves d’admission à la formation professionnelle d’avocat

Environ 2 mois après le début des épreuves d’admissibilité démarrent les épreuves d’admission. Elles consistent en :

  • un Grand Oral, familièrement appelé « Grand O » ;
  • une épreuve de langue.

L’obtention de la moyenne est synonyme d’admission.

Avocat : des études qui passent par une formation au sein d’un CRFPA et par le CAPA

Vous avez réussi les épreuves d’examen d’entrée au CRFPA ? Vous y suivrez alors une formation d’une durée totale de 18 mois, articulée ainsi :

  • 6 mois d’enseignements pratiques pour l’acquisition des fondamentaux ;
  • 6 mois consacrés au projet pédagogique individuel (PPI) de l’élève avocat, par exemple dans le cadre d’un stage au sein d’une juridiction, d’une administration, d’une entreprise ou d’un cabinet à l’étranger ;
  • 6 mois de stage au sein d’un cabinet d’avocat.

 

Votre formation au CRFPA achevée, une ultime épreuve demeure, nettement moins sélective que l’examen précédent : celle du Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat ou CAPA. Une fois délivré, le futur avocat n’a plus qu’à :

  • prêter serment ;
  • demander son inscription au tableau de l’Ordre du barreau de son choix.

En quoi consiste le Grand Oral du CRFPA ?

C’est l’article 7 de l’arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l’examen d’accès au centre régional de formation professionnelle d’avocats, modifié par arrêté du 2 octobre 2018, qui statue sur les épreuves d’admission. Il dit :

 

Les épreuves orales d’admission comprennent :

Un Grand Oral, cette épreuve consiste en un exposé de quinze minutes, après une préparation d’une heure, suivi d’un entretien de trente minutes avec le jury, sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux permettant d’apprécier les connaissances du candidat, la culture juridique, son aptitude à l’argumentation et à l’expression orale.

Cette épreuve se déroule en séance publique.

La note est affectée d’un coefficient 4.

Cet entretien de 45 minutes au total est destiné à apprécier les connaissances du candidat et son aptitude à la prise de parole devant un jury composé d’un avocat et d’un magistrat, et présidé par un universitaire.

Votre sujet au Grand Oral est tiré au sort

Le sujet auquel le candidat dédie son exposé d’un quart d’heure est tiré au sort. Pour se préparer aux nombreuses possibilités, il est impératif de bien maîtriser toute l’actualité de l’année écoulée. La demi-heure qui suivra verra le jury vous poser une série de questions à la fois sur votre exposé et sur des thèmes satellites.

Des questions sur les raisons qui vous poussent à vouloir devenir avocat

Pour clôturer le Grand Oral du CRFPA, des questions plus personnelles sur votre parcours et sur vous-même vous seront posées : il s’agira alors de montrer à vos interlocuteurs quelles sont vos motivations pour exercer le métier d’avocat, ainsi que vos points forts.

Préparer le Grand Oral du CRFPA

Redouté par les candidats, le Grand Oral est une épreuve décisive qui se prépare sur le long terme avec rigueur et méthode. Pour vous y aider, l’Établissement d’enseignement supérieur privé Capavocat vous propose de choisir entre 2 formules qui ont fait leurs preuves. Au programme : annales du CRFPA, sujets de Grand Oral du CRFPA, et accompagnement personnalisé par notre équipe pédagogique.

Les 2 formules de préparation au CRFPA droit de Capavocat

Avant de présenter les épreuves de l’examen du CRFPA, Capavocat met à votre disposition :

  • sa prépa CRFPA annuelle
  • sa prépa CRFPA estivale

Ces deux formules sont disponibles à la fois en présentiel à Paris ou à distance. Pour en savoir plus, consultez notre espace dédié ou contactez nos équipes.

L’épreuve de langue du CRFPA

Le même article 7 de l’arrêté du 17 octobre 2016 fixe, en plus du Grand Oral, une 2ème épreuve orale d’admission. Elle est définie comme suit :

 

2° Une interrogation d’une durée de quinze minutes, après une préparation de quinze minutes en langue anglaise.

La note est affectée d’un coefficient 1.

L’épreuve de langue n’est pas une évaluation des connaissances juridiques à proprement parler

Si l’anglais est désormais imposé pour l’oral de langue par cet arrêté, notons qu’il peut être remplacé par l’une des langues suivantes jusqu’en 2020, à titre transitoire :

  • allemand ;
  • arabe classique ;
  • chinois ;
  • espagnol ;
  • hébreu ;
  • italien ;
  • japonais ;
  • portugais ;
  • russe.

L’épreuve consiste en une brève discussion avec l’examinateur, qui définit le thème (juridique ou judiciaire) de l’échange. Toutefois, cette épreuve de langue ne vise pas à apprécier les connaissances juridiques du candidat ; la note reflète uniquement la maîtrise de la langue étrangère et l’aptitude du candidat à comprendre et à se faire comprendre. Ce court entretien sert également à évaluer votre maîtrise du vocabulaire juridique.

Nous contacter :





LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • cours de droit
  • entrée avocat
  • grand oral CRFPA livre